L’école 0 papier !

Après un premier test sur une centaine de débarbouilettes, nous avons équipé les groupes scolaires de la commune de Vincelles au printemps 2014. Cette charmante commune Bourguignonne du département de l’Yonne a ainsi décidé de passer au lavable afin de réduire la quantité de déchets liés au lavage et surtout à l’essuyage des mains des enfants.

Après plus de 6 mois d’utilisation les 600 débarbouilettes sont toujours en place dans l’ensemble du groupe scolaire que ce soit chez les maternelles comme chez les primaires, et ce jusqu’au CM2 !

Madame Sandrine Guerville, première adjointe au maire nous confie que ces débarbouillettes sont toujours en très bon état malgré leur utilisation intensive. Après une première étape d’apprentissage, « Leur utilisation est banalisée maintenant pour les élèves».

Les enfants sont donc invités à s’essuyer les mains après chaque passage aux lavabos. Un stock de lingettes est disponible dans un petit seau dans lequel ils se servent « comme des grands ». Une fois utilisées, elles sont stockées dans une corbeille pour être lavées et ainsi de suite.

« Nous n’utilisons plus de serviette en papier à l’exception de l’infirmerie » nous confirme Madame Guerville. Cette expérience a d’ailleurs conquis les adultes. Ainsi des stocks de débarbouillettes ont également été mis à disposition du personnel de la mairie qui a souhaité suivre l’exemple des plus jeunes !

 

2 Comments

  1. Van Cortenbosch

    Les débarbouillettes ont été mises en place par l’ancienne équipe municipale dans les écoles de Vincelles depuis 6 ans et non 6 mois. Il a fallu effectivement recommander un plus grand stock de débarbouillettes lors du déménagement des enfants dans le nouveau groupe scolaire en mars dernier, il était nécessaire d’augmenter le stock pour en mettre dans de plus nombreux endroits, les enfants n’ont pas été dépaysés, un seau était prévu d’une couleur pour les serviettes propres, et une autre couleur pour les serviettes destinées au lavage qui est réalisé chaque jour. Dans les classes, depuis la petite section de maternelle depuis le CM2, à la cantine comme à la mairie ou à la bibliothèque, il n’y a plus que les petites serviettes “débarbouillettes” à usage unique pour essuyer les mains, et c’est une économie pour les finances comme pour l’écologie, de plus on peut rappeler que la réalisation de ces petites serviettes permettait de donner du travail à certain(e)s détenu(e)s de Joux la Ville. Je précise enfin que plusieurs membres du conseil municipal les utilisent également depuis tout ce temps puisque le kit présenté à l’origine avait reçu l’accord à l’unanimité de l’ancien conseil municipal.

  2. Géniale cette idée !

Vous avez la parole !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.